About Fifi Bristoche

portrait.jpg

sa photographie ,

à l’opposé de l’intellectualisme, questionne la jeunesse d’une façon subtile et, par elle, la possible (l’impossible) permanence des impressions vécues. ---

Le travail de Fifi Bristoche présente un regard singulier sur la fraîcheur lumineuse et pensive de l’enfance : presque une trouée claire dans l’obscurité du monde.

Mais l’espace assombri d’où souvent surgit le jeune corps n’a rien d’effrayant ; il porte plutôt la marque des années, il offre aussi protection. C’est un espace que l’on pourrait dire caché, oublié - mais encore vivant -, où la lumière s’infiltre toujours. Ainsi les jeunes modèles de ces portraits offrent un reflet au spectateur : une double rêverie s’instaure, sans toutefois que le modèle ne livre ses pensées : le spectateur n’est invité qu’à sa propre rêverie, à se faire écho à ce que lui murmure l’image. Et alors résonnera en lui le sens des mots naissance, renaissance, reconnaissance… L’aspect profondément pictural de ces photographies nous rappelle aussi l’âge d’or de la peinture hollandaise, et l’objet contemporain – parfois détourné ou incongru - y renaît paradoxalement dans une dimension entremêlant plusieurs temporalités, tout comme les jeunes années de la vie et, plus loin, la pensive résignation de la vieillesse. 

Plongés dans ces portraits, nous réalisons que nous sommes ces enfants, qu’ils sont cette partie de nous-même qui ne demande qu’ouverture au calme dissimulé du monde. Et ces quelques visages à la peau ridés, ces rares images d’extérieur, ces natures mortes, qui apparaissent parfois entre ceux-ci ne détonnent pas : ils nous rappellent que l’enfance n’est pas un refuge et que le monde existe ; ils portent la même fragilité qui nous habite tous, celle induite par le Temps qui ne cesse de passer pour fugacement revenir, que Fifi Bristoche photographie poétiquement pour mieux nous en faire revivre les instants échappés, et pour nous en faire accepter l’issue.

2020 : Houston center for photography, Togethering (virtual exhibition).

2018 : COCA PRIZE 2018, finaliste

2019: Exposition personnelle "Ukiez, histoire musicale", Kiev, Ukraine; exposition collective de photographie, Ajtner Fine Art gallery, Amsterdam, Pays Bas

2018 : Exposition Pop-up, galerie Place II, Paris 002

2017 : Exposition personnelle « Louys et ses monstres », institut français, Kyiv, Ukraine ; exposition personnelle « Ermine », Kyiv, Ukraine

2016 : Exposition personnelle « 25 images désagreables », Paris

2015 : Exposition « Ukraine extraordinaire », SLOW-galerie, Paris

2014 : Exposition de 5 gravures pour l’exposition-conférence « Ukraine : d’une révolution à l’autre, 2004-2014 », Hôtel Aigle Noir, Fontainebleau

2013 : Exposition collective de gravures, avec les Graveurs Associés, Salle Renoir, Bourron-Marlotte (77)

2005 : Projet collectif: « When First the Horse Appear’d in View ! », Galerie TADZIO, Kiev 2004 : Exposition personnelle, « Mon Eté », Galerie TADZIO, Kiev

2003 : Exposition nationale, Ville de Tcherkassy, Ukraine Exposition « Le Jour du Poisson », Galerie IRENA, Kiev

2002 : Exposition de Noël, Maison des Artistes de Kiev Exposition des Jeunes, Maison des Artistes de Kiev Exposition personnelle avec Alexandre Kuzmin, « Equinoxe », Galerie TADZIO, Kiev Triennale ukrainienne de sculpture,  Maison des Artistes de Kiev

2001 : Exposition automnale nationale, Maison des Artistes de Kiev

2000 : Exposition des Jeunes, Maison des Artistes de Kiev

1999 : Exposition « Le Jour du Poisson », Galerie IRENA, Kiev Exposition « Mini-art », Galerie 36, Kiev

1998 : Exposition internationale, « La Joie de Vivre », Galerie DIM MYKOLY, Kiev

1996 : Exposition « Sprouts », Ambassade des Pays-Bas, Kiev

Phone
&Location

+33 6 27 82 21 63

lunosar@yahoo.fr

Contact

Thanks for submitting!